Les petits farcis trouvent leur origine dans l’arrière-pays niçois. Pour les femmes de paysans, c’était « l’art d’accommoder les restes ». C’est l’un des rares plats niçois qui n’a pas d’équivalent dans les régions italiennes frontalières.
Un farci ne peut pas, selon les Niçois, contenir, comme on le voit aujourd’hui, de la chair à saucisse ou du riz. La présence d’aubergines est aussi contestée. Mais une fois ces interdits respectés, il n’y a pas unanimité sur la façon de le manger.
Il faut choisir des légumes de petite taille. Il est possible de farcir également des poivrons, des fleurs de courgette, des aubergines, des pommes-de-terre…
Dégustez-les avec un vin de la région de Nice (Bellet blanc ou rouge)


(2 personnes)

Ingrédients

2 tomates
2 oignons
2 courgettes rondes
200 g de poitrine de veau hachée
100 g de poitrine de porc hachée
1 tranche de jambon hachée
2 tranches de pain de mie sans croute
25 ml de lait
1 gousse d’ail
Huile d’olive
Sel / poivre
50 g de parmesan râpé
1 œuf
1 cuillère à soupe de basilic haché
Origan / romarin / thym

Préparation

Trempez le pain dans le lait et le réduire en purée.
Lavez les légumes et pelez les oignons.
Coupez le haut de chaque légume et réservez les chapeaux.
Évidez tous les légumes sans les percer et réservez les chairs.
Faites blanchir les oignons 10 minutes dans l’eau bouillante. Passez-les sous l’eau froide et égouttez-les.
Mélangez le veau, le porc et le jambon.
Pelez et écrasez l’ail.
Mixez la chair des légumes et faites revenir dans un peu d’huile avec l’ail. Ajoutez les viandes hachées. Salez, poivrez et faites rissoler quelques minutes.
Laissez tiédir.
Ajoutez le pain, les œufs, le parmesan et les herbes aromatiques et mélangez bien. Préchauffez le four à 180°C (th 6).
Garnissez les légumes avec la farce et poser- les dans un plat huilé. Arrosez d’huile d’olive et remettez les chapeaux.
Faites cuire 1 heure et servez légèrement tiédi.