Parmi les stars des réveillons, le foie gras est toujours au rendez-vous. Accompagné ici de Maury, un vin doux naturel du Languedoc Roussillon, comparable au Banyuls.

Accompagnez cette terrine de foie gras de pain d’épices [clic ici pour la recette du pain d’épices] et de confiture de figues…

Ingrédients

– un foie gras de 600/700 g (lisse, souple, clair et sans traces de sang)
– 25 cl de lait
– 8 g de sel
– 3 g de poivre
– 5 cl de Maury rouge

 

Préparation

Ouvrez délicatement le foie. Dénervez-le à l’aide d’un petit couteau (Ou bien achetez un foie gras déjà dénervé)
Déposez-le dans un plat à bords hauts, arrosez de lait et complétez avec de l’eau afin de le couvrir.
Laissez 1 heure (cela permet de faire partir les éventuelles traces de sang).

Préchauffez votre four à 110°C (th 3/4)
Mélangez le sel et le poivre. Couvrez-en l’intérieur des deux lobes. Arrosez de Maury.
Déposez le lobe le plus gros dans la terrine, la face lisse en dessous. Couvrez avec le lobe le plus petit, la face lisse au dessus, et tassez. Arrosez avec le Maury resté dans l’assiette. Nettoyez les bords de la terrine et couvrez.
Remplissez un plat allant au four avec de l’eau bouillante pour faire un bain-Marie. Mettez la terrine dedans. Enfournez pour 50 minutes environ (le coeur du foie doit atteindre 60 / 70°C).

Videz autant que possible la graisse liquéfiée et réservez-la dans un bol.
Laissez refroidir le foie gras dans la terrine avec le couvercle, à température ambiante.
Lorsque le foie est froid, recouvrez-le avec un peu de graisse (passez-la quelques seconde au four à micro-ondes si elle a figé).
Placez le foie gras au frais et patientez 2/3 jours avant de le déguster (il va éclaircir et durcir un peu – sur la photo il vient d’être préparé et est encore « trop » frais)