presque comme Christophe Michalak.

J’ai beaucoup de livres de cuisine, mais très peu de grands chefs. En fait je n’en n’ai que deux: l’encyclopédie de la gastronomie française qui compulse les recettes de plusieurs grands chefs et celui des gâteaux de rêve de Christophe Michalak.

Les recettes proposées par ce dernier sont simples (pour ceux qui s’y connaissent déjà un peu en cuisine) et les présentations sont géniales.

Et pourtant je n’ai pas dérogé à mes habitudes et n’ai donc pas suivi à la lettre la recette de la forêt noire. D’où le « presque ».

Néanmoins, ce fut fort bon et j’ai définitivement adopté la recette de la génoise au chocolat : elle est simple délicieuse et impossible à rater.

foret noire

Ingrédients

La génoise au chocolat :

  • 20 g de farine
  • 20 g de fécule
  • 20 g de cacao en poudre
  • 100 g de cassonade
  • 4 oeufs
  • 50 g de beurre demi-sel

 

La crème stracciatella :

  • 200 g de crème liquide
  • 200 g de mascarpone
  • 40 g de cassonade
  • 20 g d’Amaretto (ou de kirsch)
  • 80 g de chocolat noir

 

Pour le dressage

  • 500 g de griottes surgelées
  • 1 pot de confiture de cerises
  • 130 g de sucre en poudre
  • 10 cl d’eau

 

Pour la décoration :

  • 100 g de sucre glace
  • 200 g de chocolat noir
  • Quelques cerises confites
  • Cacao en poudre

 

Préparation

Réalisez un sirop en portant à ébullition 10 cl d’eau avec 130 g de sucre en poudre. Laissez frémir 5 minutes puis ôtez du feu et ajoutez les griottes surgelées. Réservez.

 

Réalisez la génoise au chocolat :

Préchauffez votre four à 180°C (th 6).

Faîtes fondre le beurre à feu doux.

Mélangez la farine, la fécule et le cacao en poudre.

Séparez les blancs et les jaunes des oeufs. Montez les blancs en neige avec la cassonade. Lorsqu’ils sont fermes, ajoutez délicatement avec une spatule les jaunes, puis les poudres et enfin le beurre fondu.

Graissez un cercle en inox de 18 cm de diamètre et 4 cm de haut (ou à défaut un moule à manqué de même dimension). Posez-le sur une plaque recouverte de papier cuisson. Versez-y la préparation et faîtes cuire 25 minutes.

Laissez refroidir.

 

Réalisez les sapins en chocolat

Cassez 150 g de chocolat en morceaux. Faîtes-les fondre au bain-marie dans une russe bien propre et sèche (attention à éviter tout contact avec de l’eau). Lissez avec une spatule et versez sur une plaque recouverte de film alimentaire, d’une feuille silpat ou en silicone. Etalez en une fine couche d’environ 4mm d’épaisseur. Laissez refroidir quelques minutes au frais. A l’aide d’un emporte pièce ou d’un pochoir et d’un petit couteau, découpez les formes des sapins sans les déplacer. Remettez au frais jusqu’à durcissement complet. Vous pourrez « casser » les sapins quand le chocolat aura durci.

 

Réalisez la crème stracciatella

Fouettez ensemble la crème liquide bien froide, le marscarpone, la cassonade et la liqueur jusqu’à épaississement.

Faîtes fondre les 80 g de chocolat noir au bain marie et versez-le tout doucement dans la crème en filet et faisant des cercles.

Réservez au frais.

 

Réalisez le dressage 

Décerclez la génoise et coupez-la en 3 dans le sens de l’épaisseur de façon à obtenir 3 disques.

Egouttez les griottes en réservant le sirop.

Mélangez-les avec la confiture de cerise.

Faîtes fondre le reste de chocolat (50g).

Tartinez une face d’un disque de génoise avec le chocolat fondu et déposez-le sur un plat face chocolatée en dessous.

Imbibez-le généreusement avec le sirop avant de le couvrir de confiture.

Déposez par dessus un second disque de génoise. Imbibez-le également de sirop et couvrez-le de confiture.

Déposez enfin le dernier disque de génoise et imbibez-le de sirop.

Couvrez tout le gâteau de crème stracciatella.

Saupoudrez de cacao en poudre (à l’aide d’une cuillère à thé) et de sucre glace.

Décorez avec les sapins en chocolat et quelques cerises confites.